Séminaire préalable 2013

Recherches sur la qualité et les risques Lyon Confluence - 4-6 Avril, 2013

Objectifs, méthode

Objectif Examiner de façon approfondie quatre problématiques importantes pour la qualité des soins et la gestion des risques sous l’angle de la recherche. Identifier des questions/hypothèses de recherche pertinentes à leur sujet, les discuter et les formuler d’une façon opérationnelle. Discuter les différentes méthodes (quali/quanti) qui seraient appropriées et les conditions de mise en œuvre dans le contexte français ou européen.
Méthode Chacun des quatre ateliers comporte deux exposés introductifs (2x30mn), une ou plusieurs présentations de travaux « emblématiques » et au moins deux heures de discussion ouverte structurée par le ou les modérateur(s)
Un texte de synthèse sera préparé par le ou les modérateur(s). L’ensemble des quatre synthèses pourra être publié dans R&Q.
Participants
ALVES DE REZENDE Bruna, BALIQUE Hubert, CAILLEUX Jeanine, CARLET Jean, CHANELIERE Marc, DOUZIECH Josiane, DUFAY Edith, DUFRESNE Mélanie, DURAND Lucie, FABRY Jacques, FRANCOIS Patrice, GATHION Claudie, GENTILE Stéphanie, GROLLAUD Brigitte, GRYNFOGEL Bernard, HOUDARD Solène, KERIEL-GASCOU Maud, KULLING Gabriel, MICHEL Philippe, MILLY Bruno, MORET Leila, MOULAIRE Marc, NEYNS Valérie, PIETRONAVE Eliane, POURREAU Aurélie, PRATE Frédéric, QUARANTA Jean-François, ROZE-NIEF Isabelle, SALOMON Valérie, SFEZ Michel, SURVILLE Valérie, VAN DEN EEDE Béatrice, VARROUD-VIAL Michel, VEILLARD David

Programme

A. Conjuguer performance, coûts et maîtrise de la qualité et des risques
Vendredi 5 avril 8.30-12.30

L’atelier A posera globalement la problématique économique de la qualité, et particulièrement la relation entre les modes de financement, décisions et choix budgétaires des ES, leur performance et la qualité des soins qui y sont donnés, ainsi que l’efficience des diverses mesures destinées à promouvoir la qualité et la sécurité des soins (y compris les incitations financières à la qualité).
Modérateur : Stéphanie Gentile Intervenants : Bruna Alves De Rezende (Projet Evaluation ANAP), Gabriel Kulling (ARS PACA), Jeannine Cailleux (Responsable spécialité master : Parcours complexe de soins Aix-Marseille-Université), Hubert Balique (Faculté de Médecine Aix Marseille Université).

B. Evaluer la gestion de la qualité et des risques
Vendredi 5 avril 14.00-18.00

L’atelier B traitera de l’évaluation des dispositifs (accréditation, certification, autres) destinés à gérer la qualité et les risques aux différents niveaux de l’offre de soins (territoires, établissements, équipes). Il s’agit d’étudier l’apport de ces dispositifs à la sécurité du patient, leur efficacité et de leur efficience. Il s’agit aussi d’étudier l’implantation de ces dispositifs dans les équipes de soins, les mécanismes d’adhésion des professionnels et les transformations induites sur la culture et la sociologie des professionnels.
Modérateurs : Patrice François et Jean-François Quaranta Intervenants : Bruno Milly (CNRS, Lyon), Fréderic Prate (CHU, Nice)

C. Décloisonner les parcours de soins
Samedi 6 avril 8.30-12.30

Les soins donnés hors ES et aux interfaces entre le domicile, les établissements de santé et médico-sociaux sont les parents pauvres des démarche de recherche et d’évaluation en termes de qualité et de sécurité. Ils feront l’objet de l’atelier C. Faut-il reproduire les dispositifs destinés aux ES pour les établissements médico-sociaux et les soins de ville ? Quelles approches pour mesurer et analyser les problèmes ? Quels sont les principaux facteurs favorisant et freinant les cloisonnements dans le parcours de soins ? Quelle place pour les patients et leurs familles/aidants ? Quelles coopérations / nouveaux métiers sont nécessaires pour améliorer les transitions ?
Modérateurs : Jacques Fabry et Philippe Michel Intervenants : Michel Varroud-Vial (HAS-DAQSS), Edith Dufay (CH Luneville), Marc Chanelière (MG, Lyon)

D. Promouvoir la communication en milieu de soins
Samedi 6 avril 14.00-18.00

L’atelier D positionnera la communication interne et externe de l’équipe de soins au centre de la qualité des pratiques de soins, qu’il s’agisse de communication orale, gestuelle, entre les lignes, écrite, formelle ou non, voire d’une simulation ou d’une mise en situation…). Il l’envisagera sous le point de vue de la recherche : Comment la mesurer et l’analyser ? Comment en comprendre les mécanismes et les défaillances ? Quelle place pour les systèmes d’information ? Quelles initiatives novatrices pourraient être étudiées et évaluées ?
Modérateurs : Michel Sfez Intervenants : Amelie Pourot (Réseau Qualité Pays de la Loire), Valérie Neys (Toulouse)